Arrivée à Sydney

Le vol vers Sydney se passe tout aussi bien que le premier. Après 13h entre Paris et Singapour, ces 8h de vol passent beaucoup plus facilement. Enfin, surtout pour moi qui dors pendant une bonne partie du vol, tandis que Carole n’arrive pas à fermer l’oeil…

Sortis de l’aéroport, nous nous faisons gentiment soulager de 15$ chacun (oui, nous aussi on trouve ça cher) pour qu’un chauffeur de mini-bus nous dépose au centre de Sydney. D’ici on prend on prend un train pour aller jusqu’à notre auberge de jeunesse (l’abonnement au train nous coute environ 40$ chacun pour la semaine, là encore notre portefeuille grimace).

On trouve sans difficulté l’auberge. Le quartier a l’air sympa mais les avions qui atterrissent passent tout prêt et ça fait un sacré bruit ! Nous ne sommes pas au bout de nos surprises puisqu’une fois à l’auberge, le joli petit dortoir refait à neuf que nous pensions avoir réservé se transforme en un dortoir qu’on qualifiera de “tout pourri”. Ce n’est pas neuf du tout, on a peu ou pas de place pour ranger nos affaires et franchement c’est loin d’être très propre ! On se pose quelques questions mais bon nous n’avons pas franchement d’autre choix que de faire avec.

Une fois, installés et douchés (après 2 jours de voyage et une bonne suée à Singapour, on revit !) nous bravons notre fatigue et partons explorer le quartier. Dehors le soleil est au rendez-vous et le short et les tongs sont de la partie. Le quartier s’avère être une banlieue résidentielle tranquilles dont les rues sont bordées de petites maisons. Nous faisons un tour au centre commercial du coin et traversons un petit parc situé non loin de l’auberge où nous croisons notre premier ibis ainsi qu’une sorte de corbeau noir et blanc qui n’est autre qu’une pie d’Australie.

De retour à l’auberge, nous avalons un plat de pâtes mais vraiment trop à l’étroit dans notre dortoir nous partons explorer un autre coin aux alentours. Nous finissons par arriver à Camperdown Cemetery où trône à l’entrée un énorme Fig tree datant de 1848 et où nous pouvons observer un Kookaburra. Rattrapés par la fatigue, nous prenons le chemin du retour en passant par le centre ville de Newton qui nous parait animé et plutôt sympathique.

Une fois arrivés à l’auberge, cette fois-ci la fatigue l’emporte et nous nous écroulons dans nos lits pour une vraie bonne nuit de sommeil.

Galerie photos

4 comments  •  Leave a reply

  • Danielle  •  

    December 6, 2011

    Coucou les aventuriers,
    Merci pour ces magnifiques photos et commentaires que nous avons visionnés en compagnie de Mamie. Yoann est au Mexique en ce moment.
    Bises de nous tous

  • Carole  •  

    November 21, 2011

    Jojo, effectivement ce serait moult plus confortable que l’auberge toute crade avec des bouddhistes en slip trop grand (oui…). Malheureusement cette ville regorge de blattes immondes, et j’aurai trop peur qu’elles rentrent dans mes grandes oreilles d’elfe pendant la nuit. Ceci dit, y’avait aussi une blatte sous le lit de Nico…

  • Joël  •  

    November 21, 2011

    Hum, l’arbre à Elf, le Fig Tree, c’est peu être plus confortable que l’auberge ? Possible ?

  • Claudine  •  

    November 19, 2011

    Merci pour ces belles photos fort bien commentées. Ca a été un réel plaisir pour toute la famille!
    bises, encouragements et félicitations de chacun d’entre nous.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *