Brisbane

Après un silence radio de 2 jours, voici un “petit” résumé de nos 2 jours passés à Brisbane.

Après avoir été plutôt chanceux niveau météo ces derniers temps, voici que lundi matin le mauvais temps a décidé de se pointer “Le lundi au soleil…”.
C’est pas la catastrophe non plus, on restera globalement assez secs toute la journée sous un ciel qui nous accorde quelques éclaircies mais aussi quelques averses.

On commence par une bonne grosse demie-heure de bus (oui, on fait des infidélités à notre van) depuis le camping pour se rendre au centre ville. Nous descendons à Queen Street, LA rue piétonne et marchande de Brisbane.
Première étape : aller chercher un plan de la ville au Visitor Centre avant d’attaquer une ballade nous faisant découvrir le CBD.

Globalement, il faut avouer qu’on est pas très emballés par cette ballade mis à part quelques bâtiments qui sortent du lot tel que The Mansions et ses chats en guise de gargouilles ou le Queensland Club et son style anglais colonial.

Nous enchaînons avec un tour des jardins botaniques. Ceux-ci sont les seconds plus vieux du pays et sont plutôt très agréables.
Nous retiendrons l’énorme Banyan Fig, un arbre dont les branches créent de nouveaux troncs et ayant pour résultat un arbre immense. Pour vous donner une idée, un de ses arbres en Inde occupe 1,5ha et est composé de plus de 1000 troncs!
Nous continuons notre promenade le long des quais de la Brisbane River. Autant la première partie est verte puisque appartenant au jardin botanique, autant la seconde est bétonnée. Les buildings ont quasiment les pieds dans l’eau et leur rez-de-chaussée est souvent occupé par un restaurant.
En clair c’est bien aménagé et même un peu trop, ça manque de vert!

Une fois arrivés au Story Bridge, nous quittons la rivière pour nous diriger vers le quartier de Fortitude Valley. On y trouve notamment le Chinatown qui se limite en gros à une rue mais la ville a prit la peine de doubler les panneaux des rues : anglais/chinois.

Fortitude Valley est censé être le quartier bohème de la ville. Nous, on le trouve surtout pas super bien fréquenté. On mange dans Brunswick Street où il y a bien quelques jolis pubs mais on ne s’attarde pas plus.

Nous retournons en direction du CBD. Sur notre chemin, on s’arrête à la très jolie St John’s Anglican Cathedral. On aime la collection de coussins de prière représentant la faune et la flore du Queensland ainsi que la collection de pièces de monnaie (dont les plus vieilles ont 2600 ans).

On revient au centre, en passant devant l’Anzac Square avec son monument de style grecque où brûle une flamme éternelle et qui rend hommage aux soldats australiens tombés au combat.
Quelques mètres plus loin, nous passons devant Town Hall avec sa tour de style italien de 89m de haut.

Déjà bien claqués par toute cette marche, on se repose un moment avant de retourner sur les bord de la Brisbane River pour une photo de nuit de la ville avant de reprendre le bus vers notre cher camping.

Mardi matin, nous sommes réveillés par le son des gouttes et lorsqu’on sort du van le ciel est bien bouché. Ça restera le cas toute la journée et on ne verra pas le soleil…

Il nous reste 2 ballades au programme. Autant vous le dire tout de suite, on mélange un peu les 2 mais au final on arrivera à tout faire.

Je vous passe la première partie qui nous fait pas mal marcher sans qu’on ne voit grand chose à part un grand jardin avec lac artificiel et quelques jolies fleurs. Là encore au soleil et à une période de l’année plus favorable pour visiter un jardin ça doit avoir de la gueule.

La ballade devient plus intéressante lorsque l’on arrive vers les quais sud de la Brisbane River, dans le quartier de Southbank. Là aussi, ils ont été bien aménagés mais ici point de gratte-ciels.
On y trouve entre autre, un joli temple tout en bois sculpté rendant hommage à la culture asiatique entouré par une rainforest artificielle. Ainsi qu’une jolie petite rue piétonne pleine de restaurants. Et clou du spectacle, une plage artificielle avec sauveteurs, sable blanc et vue sur les buildings. La chose est plutôt bien faite et par beau temps, on est sûr que l’endroit doit être agréable quoi que sûrement très fréquenté.

Après un repas vite englouti dans l’un des restaurants du quartier, on file du côté de West End. Le détour n’en valait pas la peine et d’ici on entame une longue marche vers le quartier de Paddington (qu’on avait oublié ce matin).
De plus Brisbane étant construite sur les collines bordant la rivière ça monte, ça descend, ça monte… Mais une fois arrivés dans le quartier, on est pas déçus de s’être fait mal aux jambes.
L’atmosphère, les petites boutiques occupant de petites maisons rénovées, c’est tout simplement joli.
On voit aussi de nombreuses maisons sur pilotis. Apparemment c’est l’habitation traditionnelle du Queensland. Permettant d’échapper aux inondations et de se protéger de la chaleur humide.

On revient vers la ville en longeant la crête de la colline. On est supposé avoir une jolie vue sur la ville mais un arbre vient toujours se mettre dans notre champ de vision et nous empêche d’avoir un panorama parfait. Sur le bord de la route, nous croisons un petit opossum perché sur une branche et qui essaie de dormir. Bizarre, il doit s’être un peu perdu!

De retour en centre ville, nous flânons dans les rues piétonnes jusqu’à ce que le soleil se couche et exténués par tous ces kilomètres de marche, nous prenons le bus direction une bonne nuit de sommeil.

Galerie photos

1 comment  •  Leave a reply

  • Sandrine62  •  

    July 16, 2012

    L’arbre est vraiment étonnant ! Il fait très forêt du seigneur des anneaux 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *