Byron Bay

Après un réveil matinal et petit déjeuner rapide nous prenons directement la route direction Broken Head (à quelques kilomètres au Sud de Byron Bay).
Quand on arrive, il est à peine 9h mais il y a déjà pas mal de personnes sur la plage et d’autres à l’eau qui surfent bien évidemment!

Nous , on prend un petit chemin qui nous permet de prendre de la hauteur et ainsi avoir une superbe vue sur les plages de sable blanc et l’océan, le tout sous un parfait ciel bleu.
La balade est courte mais agréable. On se pause un long moment au “sommet” pour grignoter et profiter du soleil quand soudain au loin on aperçoit un jet d’eau au milieu de l’océan. Une baleine! Elle est si loin que l’on voit seulement une masse noire plongée puis réapparaître un peu plus loin.
Quelques minutes plus tard ce sont des dauphins qui font leur apparition. Un banc de 4 ou 5 proches des côtes et qu’on voit donc beaucoup mieux. On prend plaisir à les suivre pendant quelques minutes avant de les perdre de vue.

Vers midi, nous quittons Broken Head direction Byron Bay. Pour information, c’est la capitale du surf australien (d’après nos livres) et nous on rajoutera qu’il y a plein de hippies (les 2 sont peut-être liés d’ailleurs).
La vue depuis la plage est tout simplement magnifique. Un croissant de sable blanc de plusieurs kilomètres, l’eau claire et en fond les montagnes (petites hein mais montagnes tout de même).
Le temps est parfait et on a chaud, difficile de croire que nous sommes au plein cœur de l’hiver!

Là aussi, on part pour une balade qui nous amène jusqu’au phare, en passant par le point le plus oriental du continent australien (Cap Byron) pour finir par un sentier dans la rain forest. Bref on prend plein la vue encore une fois et mieux que les mots, je vous laisse en juger grâce aux photos.
On croise sur notre route des dindes sauvages dont une nous fait bien rigoler en allant fouiller dans les affaires de baigneurs. On voit à nouveau des dauphins et des baleines. Et nous finissons par voir un petit wallaby dans la forêt.

En fin d’après-midi, les jambes bien lourdes après avoir escalader un nombre conséquent de marches nous filons faire un petit tour du centre ville.
On se retrouve dans une petite cité balnéaire qui a sût garder son charme malgré son succès (30000 habitants pour 1 millions de visiteurs par an). Pour cela les bâtiments de plus de un étage ont été interdit de construction, pas mal non?! Bien entendu il y a une bonne quantité de magasins de surf, des bars et de restaurants, faut bien faire marcher le business tout de même!

Au soleil couchant les gens se retrouvent vers la plage au son des percussions, des hippies vous dis-je 😉

Galerie photos

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *