De Sydney à Auckland

Nous arrivons à l’aéroport avec pas mal d’avance et commençons par le traditionnel enregistrement des bagages. Après 1 an et avec nos grosses valises on avait prévu large au niveau du poids des bagages (avec 25 et 35kg) lors de l’achat de nos billets. Au final, on se retrouve à 21 et 27kg tout de même!

Comme on vol en low-cost aujourd’hui, ça signifie pas de repas à bord (zut on va rater les bons petits plateaux repas). La prochaine étape est donc de se remplir un peu l’estomac chose aisée puisqu’on a le choix entre une bonne dizaine de “restaurants” différents ici.
On passe ensuite la sécurité (Carole voulait apparemment détourner l’avion avec sa paire de ciseaux pour ongles!) avant d’attendre à la porte d’embarquement.

On reste un bon moment devant cette porte sans avion jusqu’à ce qu’un petit A320 arrive. Après l’A380 de l’an dernier celui-ci nous parait vraiment minuscule. Quelques minutes plus tard, nous embraquons pour à peine 3h de vol vers Auckland.
À bord pas d’écran non plus (heureusement qu’on a l’ordi portable) mais au moins on a le droit à des sièges avec suffisamment de place pour nos jambes. Le vol me parait très court comparé à ceux de l’an dernier, un peu moins pour Carole qui stress toujours un peu dans les airs.

À 1h du matin, heure locale on touche à nouveau le sol et à la sortie de l’avion ce sont les chants maoris et une belle sculpture qui nous accueillent. C’est reparti pour les démarches habituelles d’aéroport : on passe par l’immigration (Youpiii! Un nouveau tampon dans le passeport!), puis on récupère nos bagages et finalement on repasse par la sécurité. Carole a encore titillé les gens de la sécurité en oubliant de déclarer ses chaussures de marche…

Après tout ça, il est 2h du matin passé et il est grand temps de trouver un endroit où squatter dans l’aéroport et dormir un peu. On trouve comme prévu (merci www.sleepinginairports.net) un coin tranquille vers la plateforme d’observation. Seulement le coin est déjà occupé par bon nombre de personnes qui dorment déjà et on doit commencer notre nuit dans un coin sur la moquette. Au petit matin, on trouve de la place sur des banquettes et on finit notre nuit là-bas.

Le matin, on prend le temps de boire un café et de manger un muffin à l’aéroport, avant de monter dans le bus en direction du centre ville et de l’auberge de jeunesse. Celle-ci est toute neuve, propre et on devrait s’y sentir plutôt bien même après s’être habitué au luxe de notre appartemment de Sydney 😉

Après avoir pris possession du dortoir, on sort faire quelques courses pour midi. On en profite pour faire un tour des alentours de l’auberge. Côté courses, il n’y a pas grand chose dans le quartier à part quelques petites épiceries, on se contente donc du minimum.

L’après-midi, en manque de sommeil et animés par une grosse flemme, on reste dans notre dortoir à se renseigner pour la suite du voyage : vans, opérateur téléphone, … On a du pain sur la planche ces prochaines jours.

Galerie photos

2 comments  •  Leave a reply

  • Carole  •  

    November 19, 2012

    Apprendre le haka, pourquoi pas!
    On a vu la fin du match des Blacks, mais on était pas samedi soir mais dimanche matin du coup 🙂
    Australie, Nouvelle-Zélande, y’a aucun autre pays fort en rugby j’crois… 😉

  • Sandrine62  •  

    November 19, 2012

    Bon je vous lance un défi 😉 Quand vous aurez bien appris le haka des Black’s, vous nous faites une démo via un p’tit film et vous le mettez sur le blog 😉 Bonne découverte !
    Ah et dans l’actu récente, les Black’s ont laminé l’Italie à Rome ce samedi 42-10 😉
    Et le 11 novembre, c’est la France qui avait écrasé l’Australie 33-6 mais ça vous en aviez peut-être entendu parler du coup ? 😉
    Quel pays du rugby visiterez vous ensuite lol ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *