Kangaroo Island – East

Nous partons pour 2 ou 3 jours sur Kangaroo Island via le ferry reliant Cape Jervis à Penneshaw. On emmène le van avec nous pour rester libres. On ne sait pas encore exactement quoi visiter sur l’île, mais on sait qu’on veut voir des phoques et des manchots. On prend une carte et une brochure dans le ferry pour y voir plus clair.

Kangaroo Island est le site de la première implantation coloniale officielle en Australie méridionale en 1836. Elle mesure 155 km de long par 55 de large. Son isolement a empêché la prolifération de prédateurs tels que le renard, lui permettant d’être le refuge de nombreux animaux et oiseaux australiens.
Après concertation, on décide d’en profiter et de diviser notre visite en trois jours. On commence aujourd’hui par la côte est, la zone la plus peuplée de l’île, offrant de nombreuses plages. Le temps est resté froid et le soleil peine à se montrer, les maillots de bain resteront donc au chaud dans le van.
À Penneshaw, on fait le tour de deux minis marchés avant de se balader sur la plage et voir le Frenchman rock. Cette pierre est le premier graffiti de South Australia, une inscription gravée par le français Nicolas Baudin et son équipage lorsqu’ils exploraient le coin : “Expédition de découverte par le commendant Baudin sur le Géographe. 1803”. Nous reviendrons à Penneshaw le dernier jour de notre visite afin d’observer les manchots la nuit.

On roule ensuite carte en main et on s’arrête à chaque lieu indiqué n’étant pas au bout de plusieurs kilomètres de piste. Notre premier arrêt se fait à Pennington Bay. On y retrouve un paysage où les falaises de limestone plongent dans une belle eau turquoise. Nous profitons de cette jolie vue pour déjeuner avant de réellement commencer notre exploration.

Quelques kilomètres plus loin, on s’arrête sur le bord de la route à Prospect Hill. La vue sur les environs qu’offre cette colline se mérite puisqu’il faut escalader plus de 500 marches pour arriver à son sommet. De la haut nous voyons Pennington Bay mais aussi la réserve aquatique d’American River et les collines verdoyantes qui nous entourent.

Nous roulons ensuite jusqu’à American River, où la réserve regorge de cygnes noirs, canards et pélicans. Nous continuons notre parcours en nous rendant à Kingscote. À côté de la jetée, les pélicans attendent patiemment d’être nourris et nous laisse nous approcher à 2 ou 3 mètres seulement.
Au bout de la ville, on s’arrête au Reeves Point, un petit parc au bord de la Bay of Shoals, le tout sous un beau soleil. Dans l’eau les albatros et les mouettes se chamailles sans raison et sur terre un Willy Wagtail nous suit discrètement alors que l’on traverse son territoire. Mignon!

On finit notre journée en allant à Emu Bay. Il n’y a pas grand chose à voir ici à part la plage. Nous y faisons donc un court arrêt avant de rouler jusqu’à Parndana, au centre de l’île, où nous dormirons (gratuitement) ce soir.

Galerie photos

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *