Royal National Park

Aujourd’hui direction le bush! Nous allons au Royal National Park pour voir un peu ce qu’est la vraie nature Australienne. On s’est renseigné avant d’y aller et parmi les nombreuses balades possibles dans le parc nous avons choisi un parcours (accessible en train) allant de Loftus à Heathcote.

On commence notre journée par une grosse demie-heure de train jusqu’à Loftus. En descendant du train, on se retrouve dans une gare fantôme avec rien aux alentours si ce n’est le Sydney Tram Museum. Ce musée est encore ouvert aujourd’hui grâce à des volontaires qui s’occupe des visites et mieux, qui nous propose un petit parcours dans un vieux tramway pour nous conduire à l’intérieur du parc. Le voyage est court, une petite dizaine de minutes, mais quel plaisir de voyager à l’ancienne les cheveux au vent! À la descente du train le contrôleur nous donne une carte du parc, ça serait bête de se perdre tout de même. Et nous voici parti à l’aventure.

Notre balade commence par une descente de 30 minutes environ qui amène jusqu’à Audley. Sur le chemin on ne croise quasiment personne avant d’arriver à Audley où l’on rejoint la route. De nombreuses personnes sont venues ici en voiture pour pique-niquer et faire un tour de barque. Carole prend quelques photos de libellules sur les bords de la rivière puis nous décidons de continuer notre chemin pour trouver un endroit plus tranquille où manger. Malheureusement au bout de 5 minutes de marche sur un chemin étroit et raide on se rend compte qu’on ne trouvera pas d’endroit pour s’installer manger. On redescend donc vers Audley où l’on arrive à s’installer un peu à l’écart. À peine assis voilà que je repère une grosse bestiole à quelques mètres. Un gros varan est sorti d’on ne sait où et se balade dans l’herbe à la recherche d’un endroit où se faire dorer la pilule. Nous sommes “habitués” aux gros lézards d’ici mais alors là c’est la taille au-dessus : la bête est impressionante!
Après ça, on casse la croute tranquillement avant de se remettre en route. On attaque la montée et au bout de quelques minutes on croise une fourmi géante rouge qui fait bien 2cm! Carole la prend en photo et quelques minutes plus elle se met crier! Panique, elle saute sur place sans que je ne comprenne pourquoi. Il s’avère qu’une de ces fourmis lui a grimpé dessus et l’a mordue à travers le jean!
En rentrant, nous nous renseignons un peu plus et nous découvrons qu’il s’agit de la Red bull ant, une des espèce les plus grandes au monde, qu’elle est connue pour être agressive et que ça morsure peu causer de sévère douleurs pendant plusieurs jours!

Après cette péripétie, on reprend la ballade par vraiment rassurés mais ils ne nous arrivera rien par la suite rassurez-vous! La suite du chemin est constituée de montées et de descentes, le chemin étroit traversant une végétation fournie.
Pour la peine on est vraiment en pleine nature mais le chemin peu aménagé ne nous permet pas d’en profiter pleinement c’est un peu dommage. On n’a pas vraiment de vue sur le reste du parc mais on se sent vraiment perdu au milieu du bush!

À la fin de la ballade, on rejoint un chemin plus large qui nous amène tranquillement sur Heathcote. Les montées-descentes nous ont bien cassé les pattes et nous sommes bien contents d’arriver au bout. Encore un petit dernier effort pour aller jusqu’à la gare et on a le droit un repos bien mérité.

Galerie photos

4 comments  •  Leave a reply

  • Elise_ET  •  

    April 28, 2012

    salut !
    la forêt a l’air, à la fois, luxuriante et en même temps sèche ! un petit air de bassin méditerranéen. le varan, hum… sympa de pique-niquer à côté de cet engin 😉 surtout s’il vient chercher des bouts de sandwich comme les moineaux parisiens !
    et comme toujours, belles photos et résumé sympa de la journée.
    biz et @+

  • les parents  •  

    April 26, 2012

    en effet, je comprends ta réaction vis à vis de ces bestioles petites ou grandes !!
    j’espère que le pantalon ne soit pas déchiré ? et les paysages sont éblouissants de couleur – encore merci pour ces belles photos
    maman

  • Carole  •  

    April 23, 2012

    Woaw! Hahaha! J’ai bien failli virer le pantalon aussi, mais dans la panique je n’arrivais qu’à crier! J’en reviens pas que t’es dû utiliser un couteau! En même temps vu la taille et la forme dentellée des mendibules… brrr ça m’fait froid dans le dos!

  • Sandrine62  •  

    April 21, 2012

    Souvenirs : panneau risque de feu, souvenir du Québec, les mêmes partout le long des routes et pas mal de stigmates dans les paysages !
    Souvenirs : fourmis ! Mêmes cris, course, viré le pantalon sur un parking devant des gens, cavalé le pantalon en bas des pieds, rien à faire des “qu’en dira-t-on”, un seul souhait arrêter les morsures et les douleurs ! Pour moi c’était en Guyane ! Mandibules plantées, seulement réussie à les enlever et les écarter avec la pointe du couteau ! Sympa ! En tout cas maintenant on rigole bien de cet épisode ! 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *