Sienne et Pise

Lieux visités: Sienne, Pise.
Météo: Beau, 28°C à Sienne et couvert, 27°C à Pise.
Résumé de la journée: Visite de Sienne le matin: la cathédrale et le beffroi. Visite de Pise l’après-midi.
Moyens de transport: Train régional entre les deux villes (départ à midi arrivée à 14h avec un changement).
Un peu d’histoire/géographie: (source: Wikipédia) La Piazza del Duomo est une vaste esplanade, recouverte de pelouses et bordée sur un flanc par les murs médiévaux, qui forme le cœur religieux et monumental de la ville. Elle a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987. Le surnom de piazza dei Miracoli (place des miracles) lui vient d’un poème de Gabriele D’Annunzio. On y trouve :
– le Duomo (la cathédrale de Pise) : commencée en 1064 et achevée au milieu du XIIe siècle, elle est caractéristique du style roman pisan. L’extérieur est recouvert demarbre vert et blanc et la façade est remarquable par ses quatre rangées d’arcatures aveugles. L’intérieur est composé d’une nef à cinq vaisseaux. La voûte de l’abside est décorée d’une grande mosaïque du XIVe siècle représentant un Christ Pantocrator. Autre élément remarquable, la chaire réalisée par Giovanni Pisanoentre 1302 et 1311.
– La Tour penchée est en fait le campanile de la cathédrale. Haute de 58 m, elle est composée de huit étages soutenus par des colonnes aveugles en marbre de Carrare. La tour penche depuis les premières années de sa construction, débutée en 1173, en raison d’un affaissement du sol. Elle a été sécurisée par des travaux entre 1990 et 2001. Elle est ouverte à nouveau au public.
– Le Baptistère : édifice circulaire de 110 m de circonférence et coiffé d’un dôme de 55 m de haut, c’est le plus grand baptistère d’Italie. Il fut construit entre le XIIe et le XIVe siècle : par conséquent, si les deux premiers niveaux sont de style roman, les arcades sont gothiques. L’intérieur est réputé pour son acoustique et pour la chaire décorée par Nicola Pisano en 1260.
– Le Camposanto est le cimetière monumental. Il se compose comme un vaste cloître étiré en longueur avec des fenêtres gothiques à quatre baies. Commencé en 1277, il ne fut achevé que deux siècles plus tard. Le centre contient de la Terre sainte ramenée par les croisés. Les nombreuses fresques qui le décoraient ont été endommagées pendant les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Certaines ont été sauvées et restaurées, comme le Triomphe de la Mort et leurs dessins préparatoires, détachés, sont exposés dans le museo delle sinopie situé en face.

Anecdote: On avait imprimé un plan de notre bed & breakfast à Pise qui est juste à côté de la gare, il suffit de traverser les rails. Sauf que, impossible d’arriver à traverser. Le tunnel de la gare mène à un cul-de-sac en travaux… on marche, on fait le tour, on se retrouve coincés, et il n’y a aucun panneau. On a l’impression d’être dans une ville industrielle abandonnée et on a les nerfs. À vol d’oiseau ça nous aurait pris 2 minutes, mais on aura marché 45 minutes! On pose nos bagages, on repart, passe les fortifications et on se retrouve dans la foule de touristes, on voit la tour et on se dit “bon bah voilà”. Ça ne vaut pas un détour, mais Piazza del Duomo est très belle. Et puis on termine notre journée avec un énorme plateau dégustation de fromage et charcuterie en terrasse dans un boui-boui où aucun touriste ne va, on s’en sort pas mal!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *