Christchurch – Day 1

C’est un ciel bien gris qui nous attend lorsqu’on se lève ce matin. Après avoir pas mal traîné pour nous préparer on prend la route pour tout juste 3 petits kilomètres et un point de vue sur les “Cathedral Cliffs” qui ressemblent étrangement aux pinnacles.
Le reste de la matinée nous roulons jusqu’à arriver à Rangiora, une ville en banlieue de Christchurch où nous faisons les courses. Ici déjà on aperçoit les premiers dégâts causés par les tremblements de terre de 2010 et 2011.

Pour déjeuner on se rend à “The Pines Beach” alors qu’il est déjà 14h. Un sandwich, une banane, un petit tour sur la plage alors qu’un vent bien frais souffle et nous reprenons la route pour la vingtaine de kilomètres qui nous sépare du centre de Christchurch.
À notre arrivée, on se rend vite compte que la belle Christchurch porte encore les cicatrices des terribles secousses. La quasi-totalité du centre est fermé au public, encerclée par des barrières, et les bâtiments qu’on aperçoit sont soit partiellement détruits ou en travaux. Dans les rues que l’on imagine autre fois animées le seul bruit qui nous parvient est celui d’un marteau-piqueur ou d’un bulldozer. Tout ça ressemble à un champ de guerre et nous paraît presque irréel.

La seule rue où la vie semble avoir reprit le dessus est le “reStart Mall”, une rue piétonne bordée de boutiques construite dans des conteneurs et le résultat est plutôt chouette!
On fait un premier petit tour de ce centre désolé tout en marchant jusqu’à iSite. On cherche où dormir pour ce soir et on trouve quelques infos pour occuper nos prochains jours.

On retrouve notre van, on roule jusqu’au camping et on s’installe tranquillement avant de préparer notre festin du soir : pennes à la bolonaise maison 🙂

Galerie photos

3 comments  •  Leave a reply

  • Carole  •  

    January 22, 2013

    Je crois pas que les conteneurs soient sur gel, je pense juste que c’est une œuvre ironique!

  • Sandrine62  •  

    January 22, 2013

    Effectivement, c’est tout cassé 🙁

  • Elise_ET  •  

    January 21, 2013

    c’est vrai que c’est un peu déprimant comme ville. mais, d’un autre côté, ils ont l’air de remprendre le dessus avec des nouveaux quartiers, le toursime qui continue et carrément, une expo sur le tremblement de terre (rien ne se perd…) ! les conteneurs sont sur gel, non, si j’ai bien compris pour résister en cas de nouvelles secousses ?
    sympa l’architecture de l’Art gallery.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *