Edoras (Mount Sunday)

Apr√®s la pluie vient le beau temps ūüôā On se r√©veille sous un beau ciel bleu bien venu alors que la nuit a √©t√© plus que fra√ģche.
Grand ciel bleu oui, mais sur les montagnes des nuages reste accroch√©es nous emp√™chant d’admirer pleinement leurs sommets enneig√©s.
On attaque notre journ√©e par une balade sur un des sentier du Mount Hutt esp√©rant pouvoir apercevoir les sommets d’un peu plus pr√®s si les nuages veulent bien se lever. Apr√®s toute la pluie d’hier le chemin est boueux et on reste malheureusement sous le couvert des arbres. Pas de panoramas √† la cl√© donc d’autant plus que le ciel se couvre un peu plus, on abr√®ge donc cette balade en se contant de faire une petite boucle d’une heure.

Quelques kilom√®tres plus loin, on s’attaque √† une autre petite balade menant aux Sharpelin Falls. 45 minutes de marche √† travers les arbres et les foug√®res longeant pour une bonne partie la rivi√®re. Au bout c’est un peu la d√©ception avec une petite cascade qui n’a rien d’exceptionnel. On mange ici notre sandwich jambon, fromage, tomate pr√©par√© avec amour avant de repartir en sens inverse.

Derni√®re √©tape mais pas la moindre pour cette journ√©e charg√©e, direction Mount Sunday alias Edoras! 55km seulement mais 1h30, je vous laisse imaginer la route. En r√©alit√© la premi√®re partie est bonne mais c’est quand on arrive pr√®s du but qu’on emprunte une piste caillouteuse o√Ļ un 4×4 serait le bien venu. Pas grave, on prend notre temps et on admire les paysage qui nous entourent, d’autant plus que le soleil est finalement avec nous. Pas une habitation, pas un village √† des kilom√®tres √† la ronde, il n’y a que nous et la nature (et quelques autres curieux tout de m√™me).
On se trouve dans une large vall√©e aux herbes dor√©es encadr√©e par les montagnes. Au fond de la vall√©e coule la large rivi√®re Rangitata et au milieu de tout √ßa se dresse le Mount Sunday, la colline o√Ļ se dresse Edoras (cf le Seigneur des Anneaux). La construction des d√©cors et notamment la somptueuse demeure du roi Th√©oden avait prit la bagatelle de 11 mois. Bien sur, comme partout ailleurs, ils ont √©t√© d√©mont√©s laissant le lieu tel qu’il √©tait, intouch√©. Dans un des recoins de la vall√©e o√Ļ coule la rivi√®re se trouve aussi le lieu qui avait √©t√© choisi pour y int√©grer le gouffre de Elm.
La beaut√© du lieu est √† couper le souffle et apr√®s avoir atteint le sommet, nous restons de longues minutes √† observer le panorama qui nous est offert et √† graver un maximum d’images dans nos t√™tes (et nos cartes m√©moires) alors que le vent balaie nos visages. On pourrait en parler des heures mais les photos de Carole parlent d’elles m√™me et je vous laisse les admirer.

On finit par quitter Mount Sunday reprenant le sentier puis la piste en sens inverse, les montagnes diminuant petit √† petit dans le r√©troviseur. Si on avait pu, nous serions bien rest√© dormir dans ce splendide d√©cor mais ce n’est pas possible et l’on retourne alors pas tr√®s loin de l’endroit o√Ļ nous avons pass√© la nuit derni√®re, sur une autre aire.

Galerie photos

4 comments  •  Leave a reply

  • Carole  •  

    January 26, 2013

    La t√©l√©portation, le r√™ve! On irait chercher des bi√®res en Belgique et du fromage chez nous! On viendrais aux jeudis du Bethunois, ce qui reviendrait a s’imbiber d’alcool d√®s 7h du mat’ ūüôā

  • Elise_ET  •  

    January 24, 2013

    splendide !!!!!! à quand la téléportation directe en regardant une photo ?

  • Carole  •  

    January 22, 2013

    Oui quand on y √©tait je disais √† Nico que j’aimerai beaucoup galoper √† cheval dans la vall√©e! √áa doit √™tre exceptionnel!

  • Sandrine62  •  

    January 22, 2013

    Oh la la ouais, un p’tit bivouac l√† ce doit √™tre terrible ūüôā Je m’y vois bien √† cheval aussi !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *