Kauri forests

La pluie a fait son retour pendant la nuit et les fortes averses de ce matin n’ont rien d’encourageant.
Sur la route notre premier arrêt, un point de vue sur le Hokianga Harbour est bien humide et venteux de quoi bien commencer la journée.

Après une vingtaine de kilomètres nous atteignons la Waipoua Forest. Cette forêt est l’une des dernière à abriter les fameux kauris qui devraient nous tenir un peu plus au sec.
Le premier arrêt nous amène d’ailleurs voir, “Tane Mahuta” ou “Lord of the Forest”, le plus grand kauri connu au monde (51,5m) et âgé de 2000 ans. En un mot, impressionnant!
Un peu plus loin, il nous faut cette fois marcher un peu plus longtemps au cœur de cette forêt luxuriante pour arriver jusqu’aux “4 Sisters” (un kauri avec 4 troncs) puis “Te Matua Ngahere” ou “Father of the Forest”, le plus vieux (3000 ans) et le plus large (16,41m) au monde.

On roule ensuite jusqu’au Visitor Centre se trouvant au milieu de la forêt. Il est midi et on résiste au café pour manger notre sandwich à l’abris du van pendant qu’une nouvelle averse nous tombe dessus.
À la sortie du centre, on roule jusqu’au sommet d’une colline donnant un point de vue sur la forêt et la côte au loin.

On rejoint ensuite le DOC camp situé dans la Trounson Kauri Forest. Première, celui-ci propose cuisine et douche chaude, un vrai petit camping pas cher. On s’installe puis on part pour une petite balade au milieu des kauris et on a même le droit à quelques rayons de soleil. Sur notre chemin on croise un “kauri snail”, un escargot à la taille de son hôte.
De retour au van, on se fait un petit chocolat chaud pour le goûter tout en vous écrivant ce petit article 🙂

À minuit, on profite des filtres rouges mis à notre disposition pour s’aventurer à nouveau dans la forêt et observer les kiwis. On en entend plusieurs, qu’ils crient ou qu’ils marchent et fouillent dans le sol avec leur bec. Carole arrive a en apercevoir un correctement : son bec, ses yeux reflétant la lumière et ses grosses pattes alors qu’il part un peu plus loin. Moi, j’arrive tout juste à distinguer une grosse boule grise. Après 1 heure, on retourne au van continuer notre nuit et rêver de petits kiwis.

Galerie photos

4 comments  •  Leave a reply

  • Claude  •  

    May 8, 2013

    Oui c’est vrai ! Carole à la photo, Nico au mannequinat !!

  • Nicolas  •  http://www.weareelsewhere.com

    May 7, 2013

    C’est pas Carole, c’est moi!

  • Claude  •  

    May 6, 2013

    Ah oui ! avec Carole en échelle étalon, on se rend mieux compte de la taille de la bête !!

  • Sandrine62  •  

    May 5, 2013

    Impressionnant !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *