Moeraki

C’est dans une brume épaisse qu’on se réveille ce matin et celle-ci ne semble pas vouloir se dissiper alors qu’il est déjà 10h passé lorsque l’on quitte le camp.

Alors que l’on roule vers Moeraki, la route quitte le bord de mer avant d’y revenir pour qu’on se rende compte que la brume n’est que sur la côte.
En arrivant sur la plage des Moeraki Boulders, on réalise vite que c’est l’attraction touristique du coin à la vue du parking.
Ces sphères presque parfaites se sont formées pendant plusieurs millions d’années par l’accumulation de dépôts calcaires autour d’un noyau (par exemple un fragment de coquillage). La plus grande d’entre elle a un diamètre de 2,2m.
Alors que l’on marche sur la plage en direction de ces fameuses “boulders” la silhouette des touristes qui nous précèdent a des airs fantomatiques. Dommage qu’on ne puisse pas profiter de cette belle brume pour immortaliser les “boulders” tellement il y a de monde regroupé autour de chacune d’elle.

Les minutes passent et avec elles, la brume finit par s’évaporer si bien que lorsque l’on retourne au van on décide de pique-niquer sur la plage sous ce joli ciel bleu.
Sandwich en main, le regard sur l’océan, c’est alors que nous apercevons un aileron sortir de l’eau. Quelques minutes plus tard, on aperçoit son propriétaire plus clairement : c’est un cephalorhynque à front blanc.
On reste un moment à prendre le soleil et observer la mer, avant de retourner voir les boulders sous ce franc soleil. La marée étant montée les boules ont maintenant presque toutes les pieds dans l’eau mais il y a tout de même toujours bon nombre de curieux autour.
Dans une vague, à quelques mètres de là, on voit le front blanc d’un cephalorhynque sortir alors qu’il surfe!

Avec tout ça, la journée nous a filé entre les doigts et on est déjà en fin d’après-midi. Quelques kilomètres de retour vers l’intérieur des terres et nous voilà au milieu de la forêt dans le DOC où nous passeront la nuit. Alors que le soleil baisse, la brume descend sur nous. Il semblerait que ça soit une habitude par ici.

Galerie photos

2 comments  •  Leave a reply

  • Carole  •  

    February 4, 2013

    Quelle poète Élise!

  • Elise_ET  •  

    February 3, 2013

    coucou aussi 😉
    cette brume donne une ambiance poétique, je trouve. elle adoucit les contours, la lumière est ouatée… j’aime beaucoup, surtout avec ces boules !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *