Tutukaka Coast

Avant de quitter Whangarei, on passe par le marché du samedi matin. Comme d’habitude il est tout petit par rapport à nos standards français mais pour une fois la majorité des étales vend des fruits et légumes même si il y a bien les inévitables stands de café, de crêpes et un barbecue.
Après un tour rapide, on prend la route direction la Tutukaka Coast située à quelques kilomètres au Nord.

Notre premier arrêt se fait à Ngunguru, un petit village niché dans l’estuaire du même nom. Un petit tour sur la plage et nous repartons jeter un œil aux petites baies alentour. On passe par Church Bay, Kowharewa Bay et finalement Whangaumu où je profite du beau temps qui nous accompagne jusque là pour piquer une tête dans les eaux calmes de la baie.

Après ce petit bain et alors que les nuages gris arrivent, on arrive à Tutukaka. Ce petit port sert de point de départ pour les amateurs de pêche au gros et pour les touristes voulant se rendre sur Poor Knights Islands. À 24km au large, ces îles et les eaux qui les entourent sont des réserves naturelles. Le site est particulièrement réputé pour la plongée de par la clarté de l’eau et de la richesse de sa faune aquatique (un des préférés du commandant Cousteau).
À la sortie du village et après manger, on s’attaque à la Tutukaka Head Walkway qui doit nous mener jusqu’au phare. Malheureusement c’est marée haute et une partie de la marche est sous l’eau on doit donc rapidement faire demi-tour.

Encore un peu loin, on arrive à Matapouri Bay. Sable blanc et eau turquoise au menu sauf que pour nous les nuages et la pluie en ont décidé autrement :/ On se balade tout de même un moment sur la plage pour profiter du soleil lorsqu’il veut bien se montrer.

Le long de la route, on fait de courts arrêts à Whale Bay, Woolleys Bay et finalement Sandy Bay où pas mal de surfeurs sont à l’eau. On s’installe pour les regarder un moment et on se rend bien compte que le niveau n’est pas le même que d’habitude. C’est pas bien de se moquer mais le spectacle est tout de même assez comique à regarder 😉

On finit notre journée en quittant un peu la côte, traversant des collines vertes où broutent les vaches, pour retrouver la mer une vingtaine de kilomètres plus loin, à Whananaki où l’on s’installe au camping. On a même le droit pour la première fois à un tarif hors-saison!

Galerie photos

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *